Font Size

Menu Style

Cpanel

Château d' Agliè

Castello di Agliè

Le noyau primitif du château remonte vraisemblablement au XIIe siècle, période durant laquelle la dynastie San Martino s’affirmait dans la région du Canavese. La première transformation du fortin originaire fut réalisée en 1646 sur commission du conte Philippe San Martino, selon un projet qui remontrait à Amedeo di Castellamonte.

A la mort de Philippe d’Agliè, le château se présentait comme une structure symétrique à deux cours, une interne et l’autre ouverte vers le bourg; la façade étant déjà caractérisée par deux tours-pavillons donnant sur le jardin disposé en parterres.

En 1763, le château fut acheté par la maison de Savoie comme apanage pour le fils cadet de Charles-Emmanuel III ; Benoît-Marie-Maurice, duc de Chiablese : c’est alors que fut entrepris un nouveau grand projet de requalification de l’ensemble, confié à l’architecte Ignazio Birago de Borgaro. Le bourg lui-même fit partie de l’immense projet de modernisation avec l’édification de la chapelle actuelle, reliée au château par une galerie couverte à deux niveaux encore visible aujourd’hui. Birago invita à Aglié des artistes chers à la Cour de Turin: les frères Filippo et Ignazio Collino pour le statuaire des fontaines, Giuseppe Bolina pour les décorations en stuc du grand atrium. Les jardins et le parc furent eux aussi reconfigurés; le parc fut aménagé selon une rigoureuse symétrie verte pouvant accueillir un miroir d’eau le long de l’axe longitudinal.

Sous la domination napoléonienne, le château fut transformé en hospice; le parc, de son côté, connut des morcellements qui furent vendus à des particuliers; en 1823, il retourna à faire partie des possessions royales et, deux ans après, Charles-Félix voulut la réfection des appartements. Le château fut décoré encore une fois par les artistes de Cour ; le sculpteur Giacomo Spalla se dédia à la Salle Tuscolana, où se trouvent encore actuellement les pièces retrouvées dans la villa Rufinella, propriété près de Frascati de Charles-Félix et de la reine Marie Christine. La seconde moitié du XIXe siècle vit la rénovation de la Galerie Verte et la transformation du parc qui passa d’un schéma formel rigide à une architecture romantique encore visible de nos jours. Le château fut vendu à l’Etat en 1939 et fut transformé en musée de soi-même, conservant intacts les structures et l’ameublement.

 

 

 

 

 

 

Directeur: Daniela Biancolini

Piazza Castello, 2 - 10011 Agliè (TO)

Tel: +39 0124 330102 - Fax:  +39 0124 330279

Per informazioni:  +39 011 5220479

www.ilcastellodiaglie.it

 

Logo UNESCO


Submit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

SEGRETARIATO REGIONALE PER IL PIEMONTE
PALAZZO CHIABLESE - Piazza San Giovanni 2 - 10122 - Torino
Orario apertura al pubblico: 9,00 - 12,00 e 14,00 - 17,00 (chiusura uffici 18,30)
Ufficio Stampa: +39 011 5220409 - E-Mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - P.E.C. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (ricezione solo da P.E.C.)

privacy

Vous êtes ici : Home Lieus de la culture Résidences et Châteaux Château d' Agliè