Font Size

Menu Style

Cpanel

Château de Moncalieri

Castello di Moncalieri

L’actuel implantation du Château de Moncalieri remontant au XVIIe siècle est le résultat de l’agrandissement d’un fortin médiéval. Dans la seconde moitié du XVe siècle, le bâtiment fut choisi comme résidence ducale par Yolande de Valois; en 1475, il fut théâtre de la signature du traité entre la duchesse, Charles le Téméraire, duc de Bourgogne, et Galeazzo Maria Sforza, duc de Milan.

A partir de 1610, Charles-Emmanuel I fit commencer les travaux de restauration de l’antique manoir qui continuèrent sous Victor-Amédée I et Madama Reale Marie Christine de France; une période de soixante ans fut nécessaire afin que, grâce à l’intervention des architecte Amedeo di Castellamonte, Andrea Costaguta et Carlo Morello, le bâtiment puisse assumer son actuelle configuration.

Le château fut la résidence préférée de Victor-Amédée II qui y mourut en 1732, après avoir abdiqué en faveur de son fils Charles-Emmanuel III. Sous le règne de ce dernier, la direction des nombreuses interventions de rénovation furent confiées à Benedetto Alfieri ; les embellissements continuèrent encore au temps de Victor-Amédée III (mort à Moncalieri en 1796) avec l’apport créatif de l’architecte Francesco Martinez de Messine.

L’arrivée des troupes françaises provoqua de graves dommages au bâtiment utilisé comme caserne et hôpital militaire. Sous Victor-Emmanuel I, en 1817, commencèrent les premières opérations de restauration: c’est alors que furent réalisés l’escalier à trois rampes en marbre de Carrara et le manège au fond de la cour principale. Pendant le Risorgimento, les appartements appartenus à Victor-Emmanuel II et à la reine Maria Adélaïde furent décorés et meublés selon le goût éclectique typique de la moitié du dix-neuvième siècle ; les traces des siècles précédents furent ainsi presque complètement effacées.

Dans ses salons, le 20 novembre 1849, fut signé et contresigné par Massimo d’Azeglio, le « Proclamo di Moncalieri » (la proclamation de Moncalieri) par lequel le roi dissolvait la Chambre des Députés et faisait approuver par la nouvelle Chambre le traité de paix avec l’Autriche.

Après avoir vécu, pendant la Seconde Guerre Mondiale, l’occupation des néo-fascistes, des partisans et enfin des réfugiés, en 1948, le complexe architectural devint siège du Ier bataillon de gendarmerie “Piemonte”.

Les appartements royaux, confiés à la « Soprintendenza per i Beni Ambientali ed Architettonici del Piemonte” (Surintendance pour les Biens Environnementaux et Architectoniques du Piémont) ont été restaurés et ouverts au public en 1991.

 

 

 

Directeur: Valerio Corino

Via del Castello 2 - 10024 Moncalieri (TO)

Tel:  +39 011 6402883

e-mail:   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

www.ambienteto.arti.beniculturali.it

 

Logo UNESCO


Submit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

SEGRETARIATO REGIONALE PER IL PIEMONTE
PALAZZO CHIABLESE - Piazza San Giovanni 2 - 10122 - Torino
Orario apertura al pubblico: 9,00 - 12,00 e 14,00 - 17,00 (chiusura uffici 18,30)
Ufficio Stampa: +39 011 5220409 - E-Mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - P.E.C. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (ricezione solo da P.E.C.)

privacy

Vous êtes ici : Home Lieus de la culture Résidences et Châteaux Château de Moncalieri