Font Size

Menu Style

Cpanel

Palais Royal de Turin

Palazo Reale

C’est en 1563, avec le transfert de lacapitale du duché de Chambéry à Turin qu’Emmanuel-Philibert de Savoie établit sa propre résidence dans le palais de l’évêque, aux cotés du dôme ; toutefois, déjà en 1584, Charles-Emmanuel I confia à l’architecte Ascanio Vittozzi la construction d’un nouveau bâtiment.

Après 1643, sous la régence de Marie Christine de France, la direction des travaux fut assignée à Carlo di Castellamonte et ensuite à Carlo Morello. Parallèlement, la décoration des salons de parade du premier niveau démarrait, il s’agissait de riches plafonds en bois entaillé et doré et de grandes toiles allégoriques de Jan Miel et Charles Dauphin, dont les sujets exaltaient les virtus du souverain selon un programme iconographique dicté par le recteur de Cour Emanuele Tesauro.

En 1688, le peintre Daniel Seiter arriva de Rome pour se dédier aux fresques de la galerie appelée depuis lors “del Daniel”. Seiter, avec à ses cotés le peintre génois Bartolomeo Guidobono, intervint également dans l’appartement du rez-de-chaussée, appelé par la suite de « Madama Felicità ». A la fin du XVIIe siècle, la configuration du jardin fut rénovée et ce dernier agrandi par le célèbre architecte français André Le Notre.

Lorsque Victor-Amédée II obtint le titre royal, en 1713, fut créée la soi-disant “zona di comando” (zone de commande), annexe au palais et constituée par les Secrétariats, les Bureaux, le Théâtre Royal et les Archives d’Etat. Le réalisateur d’une telle intervention fut l’architecte Filippo Juvarra de Messine, qui, à l’intérieur du palais, réalisa l’œuvre très hardie appelée « Scala delle Forbici » (escalier des ciseaux) et le Cabinet Chinois. Plusieurs pièces étaient ornées de toiles de Claudio Francesco Beaumont, peintre officiel de Charles-Emmanuel III, monté sur le trône en 1730.

Lorsque Juvarra partit pour Madrid, le titre de premier architecte royal fut donné à Benedetto Alfieri, qui définit la décoration des appartements du second niveau, transforma la Galerie “del Daniel » et organisa la disposition des nouvelles pièces qui devaient abriter les Archives, peintes en fresques par Francesco De Mura et Gregorio Guglielmi.

A l’époque de Charles-Albert (1831-1849) et sous la direction du bolognais Pelagio Palagi, furent revisitées certaines salles de l’étage noble comme le Salon des Suisses et la Salle du Conseil, ainsi qu’une partie des appartements du second niveau.

Le nouveau grand escalier d’honneur fut réalisé en 1862, après l’Unité d’Italie. Suite au transfert de la capitale de Turin à Florence et puis encore à Rome, le palais perdit progressivement sa fonction de résidence; il se trouve, depuis 1955, sous l’égide de la « Soprintendenza per i Beni Architettonici e Paesaggistici » (Surintendance pour les Biens Architectoniques et du Paysage).

 

 

 

 

Directeur: Daniela Biancolini

Piazza Castello 10124 Torino

Tel: +39 011 4361455  Fax:  +39 011 4361448

email:  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

www.ambienteto.arti.beniculturali.it

 

Logo UNESCO


Submit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

SEGRETARIATO REGIONALE PER IL PIEMONTE
PALAZZO CHIABLESE - Piazza San Giovanni 2 - 10122 - Torino
Segreteria: +39 011 5220440-PEO Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. -P.E.C. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (ricezione solo da P.E.C.)

privacy

Vous êtes ici : Home Lieus de la culture Résidences et Châteaux Palais Royal de Turin